top of page

MOUVEMENT 2024

Accédez à la page ICI

Regroupement Listes Complémentaires
Exigeons le recrutement de la totalité des listes complémentaires ! 
RDV à 13h00 le 03/07 au rectorat d'Amiens

Lute pour le droit de grève VS Programme du RN sur l'école
 

Alors que des milliers de personnes manifestaient pour rejeter le racisme, la xénophobie, l'extrême droite les 15 et 16 juin, un député du RN a présenté les mesures que prendrait son parti s'il venait à gouverner... 

Communiqué de la FNEC-FP FO de l'analyse du programme du RN sur l'école ici..
Nos revendications ici. 

Panik Républik !

En Mayenne, le Premier Ministre Attal ainsi que la candidate aux européennes, Madame Hayer ont visité une école maternelle sans autorisation !

Une visite pour une opération de communication sans avoir prévenu les parents dans une école publique neutre et laïque. Pour Fo c'est illégal et c'est une intrusion.
Le communiqué ici :  

Suite à cette campagne, que constater de plus qu'un échec dans la dissolution de l'Assemblée. Pour rappel, Fo est un syndicat construit sur l'indépendance et le rejet de toute instrumentalisation politique, le bureau confédéral de FO, réaffirme son opposition à toute forme de racisme et de rejet de l’autre, ainsi que son attachement fondamental aux valeurs républicaines de liberté, d'égalité, de fraternité et de laïcité.  
Le communiqué ici : 

la_paix_jpg__1994394.jpg

Actualités de Début-Juin
 

Ce printemps ne nous aura pas gâtés pour sa météo ni pour ses nouvelles horrifiantes.

Les épreuves du brevet en Amérique du nord présentait un sujet sur le "Service National Universel et l'engagement" en Education morale et civique (EMC)... Quoi de mieux pour enrôler des jeunes.. Pour rappel, la FNEC-FP FO estime que la place des jeunes est à l'école pour l'instruction, acquérir des qualifications pour un vrai travail, un vrai salaire.. L'école ne doit pas être un lieu d'embrigadement ! Lisez le communiqué ici.

La FNEC-FP FO en intersyndicale avec SUD éducation, CGT éducation et la FSU réclament l'abandon des poursuites et la libération des lycéens qui se sont mobilisés au lycée Hélène Boucher à Paris pour le cessez le feu et condamne la répression pour défendre les libertés syndicales et démocratiques. Communiqué de l'intersyndicale ici.

Vous pouvez lire le communiqué ici.

Cessez le feu qui est urgent à prendre car une école de l'ONU qui servait de refuge a été pris pour cible et en proie à des massacres à Gaza.. Communiqué ici.

AESH.png

AESH : Subrogation dans les académies :
le ministère donne raison à FO

Alors que la lutte pour nos collègues AESH continue : 
-un statut,
-un vrai salaire, 

-l'abandon des PIALs

Le ministère a finalement annoncé le passage des tous les services de gestion à la subrogation à partir de janvier 2025. Un victoire.

Vous pouvez lire le communiqué ici.

CRPE.jpg

Vers un manque d'attractivité au CRPE ?

Expliqué lors d'un article précédent, le parcours pour devenir professeur des écoles va devenir un véritable parcours du combattant.

Pour rappel, le nombre d'admissibilité au concours est déjà en-dessous des postes à pourvoir. 

La ministre Belloubet évoque le passage du CRPE en L3 au lieu de la M2 dans le but d'attiré plus de candidats. Cependant, cette réforme tend à bloquer les étudiants qui n'auront pas leurs épreuves car la licence proposée sera exclusivement pour devenir professeur des écoles, la voie vers d'autres masters sera donc bloquée.

Pour les M1 ayant leur réussite au concours, ils seront contractuels alternants avec une indemnité de 900€, ce qui remet en cause le statut de fonctionnaire stagiaire.

Pour la FNEC-FP-FO, ces choix n'augmenteront pas l'attractivité au CRPE.

Vous pouvez lire le nouveau communiqué ici.

Mobilisation des psychologues de l'Education Nationale le 23 mai

La FNEC-FP-FO soutient les psychologues de l'Education Nationale qui se sont mobilisés ce jeudi 23 mai.
Ils revendiquaient le manque de revalorisation, le manque cruel de personnels...

Vous pouvez lire le communiqué ici.

AESH.png

La fusion des AESH et des AED est abandonnée !
Un encouragement pour le retrait de l’Acte 2 de l’Ecole inclusive !

Lors d'un groupe de travail qui s'est tenu le 13 mai, les représentants du ministère reconnaissent que la question de l’Ecole inclusive systématique est sensible : « On ne cherche pas à minimiser. On est d’accord qu’il y a des insatisfactions, des insuffisances. »

 

Pour rappel la FNEC-FP-Fo a réuni plusieurs collègues pour constater que la politique d'inclusion systématique et forcée conduit à des situations catastrophiques.

Un projet avait pour objectif de fusionner les AESH avec les AED pour que les AESH aient plus de missions pour lutter contre leur précarité. Suite à une forte mobilisation des AESH et l'incompréhension d'une fusion de deux fonctions totalement différente, le gouvernement a décidé d'abandonner ce projet.

Cependant, le gouvernement maintien ses orientations de l'acte 2 de l'école inclusive...

Aucune place supplémentaire dans les ESMS (article évoqué précédemment), changement des PIAL en PAS etc....

Cette petite victoire encourage la FNEC-FP-FO à continuer de revendiquer les points suivants : 
-l'abrogation des PIAL et l'abandon des PAS.
-l'ouverture de places dans les ESMS
-un vrai statut  de fonctionnaire et un vrai salaire pour les AESH
-le maintien des enseignements spécialisés et le retrait de l'inclusion systématique et forcé

Lisez le communiqué ici ! 

Mi-Mai Actualités

Le mois de mai n'est pas seulement catastrophique pour sa météo. Les résultats des admissibilités au concours des professeurs des écoles est tombé. Un millier de postes restent non pourvus et surement plus après les résultats finaux ! 
Vous pouvez lire le communiqué ici !
 

A propos du concours, la réforme sur la formation des enseignants et du concours a été présentée le 6 mai par la ministre Belloubet pour une mise en application dès la rentrée 2024. Evoquée dans un article au mois d'avril, vous trouverez ci-joint le communiqué explicitant les nouveautés qui est pour le SNUDI-FO une attaque au contre le recrutement sous Statut. Communiqué ici.

 

Lors de son discours à Viry-Châtillon, le Premier ministre a annoncé une « concertation » sur « le respect de l’autorité au sein de notre jeunesse ». La ministre Belloubet l’a lancée ce vendredi 3 mai. A un mois des élections européennes, personne n’est dupe de l’opération politicienne. La FNEC-FO-FP refuse de participer, les revendications ici !

Pour nos directeurs des écoles, un groupe de travail (GT) a été proposé au ministère visant à "simplifier" le travail des directeurs le 2 mai . Aucune revendication n'a été entendue comme l'ajout de tâches chronophages, le manque de remplacement, et la gestion qui devient de plus en plus compliquée ! Le SNUDI-FO a donc demandé un allègement de certaines tâches et non la simplification. Le communiqué est disponible ici !
 

Ce mois de mai continue également avec le combat contre le choc des savoirs pour leuel les mobilisations continues !

Le droit de grève encore attaqué !

Des sénateurs attaquent le droit de grève dans les transports. Avec les jeux Olympiques et les vacances qui arrivent, ceux-ci ne veulent pas voir leurs transports publics dysfonctionner. Ils en profitent aussi pour évoquer la possibilité d'éviter les grèves durant les heures de pointe... 

 

Pour rappel la grève est un droit qui a été obtenu après maints combats et est entré dans la Constitution de 1946. Ce droit, lorsqu'il est utilisé par les travailleurs, n'est pas pour le plaisir mais pour dénoncer une insatisfaction ou un désaccord dans le monde du travail.

FO demande aux parlementaires de rejeter ce texte et d'arrêter d'attaquer ce droit.
Lisez le communiqué ici !

L'école normale du XXIe siècle.

Le Président Macron a annoncé la mise en place du concours à BAC+3 en maintenant la masterisation ! 
Les lauréats fonctionnaires seront alors payés à 900€ par mois en étant à temps plein en première année de Master avec pour exigences un mémoire de recherche, un mémoire professionnel, des rapports de stage... Contrairement aux exigences du concours qui baissent pout les étudiants ayant empruntés le nouveau cursus : « PPPE » (parcours préparatoire au professorat des écoles). Effectivement, ces étudiants n'auraient pas à passer l'épreuve écrite ! 

Les étudiants en L3 n'ayant pas eu leur concours seraient également bloqués pour intégrer un master... 
Lisez le communiqué ici !

La lutte contre le choc des savoirs continue !

Les mobilisations persisteront jusqu'au retrait ! 
Collèges morts, manifestations.. Vous trouverez les actions des différentes régions ici et une autre ici !

Réforme Guérini : du salaire au mérite au licenciement ?

M. Guérini, ministre de la Fonction publique a évoqué un projet de salaire au mérite dans la fonction publique. Toujours à des fins budgétaires et économiques, il évoque également la possibilité de licencier des agents selon l'appréciation de l'autorité hiérarchique. 

Ceci engendrera donc la destruction statutaire actuelle..

Lisez le communiqué ici ! 

Vers l'externalisation des ESMS ?

Un décret a été évoqué lors du Conseil supérieur de l'Education le 14 mars 2024. Celui vise à généraliser l'externalisation des établissements et services Medico-sociaux (ESMS).

 

Alors que 23 000 élèves notifiés à la MDPH pour des établissements spécialisés sont scolarisés dans des classes ordinaires, les places en ESMS se font des plus en plus rares. 

FO s'oppose à se texte et demande à ce qu'il y ait d'avantage de place dans les ESMS !

 

Lisez le communiqué ici ! 

Mi-Mars : actualités

Voici les différentes nouvelles pour ce mi-mars.

La FO ESR (enseignement supérieur et de la recherche) condamne les atteintes à la liberté d'expression lors d'un débat pour la paix en Palestine. Suite à un incident, le gouvernement utilise des polémiques crées de toute pièce afin de dissoudre ces rassemblements.
Plus d'informations ici ! 

Le combat contre le choc des savoirs continue. 
Une AG au lycée Voltaire à Paris a réuni une intersyndicale pour une grève reconductible le 19 Mars avec différentes actions pour bloquer cette réforme.
Vous pouvez lire la motion ici !

Dans le 95, des heures ont été attribuées par le DASEN pour calmer les mobilisations aux lycées les plus défavorisés, mais cela reste insuffisant ! 
Lisez le communiqué ici !

AESH : Travailler plus pour perdre plus...

La "hausse" du point d'indice de 5 points en Janvier n'a pas été profitable pour tout le monde. Effectivement, ces miettes récupérées (22€) ont fait perdre 25€ sur la prime d'activité et 18€ sur les APL pour les AESH. Ils se retrouvent donc à gagner plus, c'est à dire -21€... Suite à ce mépris, nous continuons à revendiquer plus que jamais un vrai statut pour nos AESH ! 

Les explications : ici !

Solidarité avec les collègues du Lycée B. Cendrars à Sevran (93)
 

Suite au partage de vidéos sur les réseaux sociaux illustrant la vétusté de leur établissement, quatre collègues ont été convoqués par le rectorat.
Le SNUDI-FO 60 exprime son soutien aux collègues. 

Les explications : ici !

Mouvement interdépartemental 2024... De pire en pire...
 

Alors que le taux de candidats bénéficiant du mouvement interdépartemental était de 42% il y a plus de 10 ans, il était à 20,84% en 2023. Cette année, ce même taux descend à 20,72... 

Les explications : ici !

Groupe de travail : Remplacement
 

Forte opposition syndicale lors du groupe de travail sur le remplacement qui a eu lieu le 13 février.

Le sujet évoqué était la réduction de 40% du contingent ZIL et de leur transformation en Brigade. 

​Plus de détails sur les revendications sur la mise en place des Titulaires remplaçants (TR) et titulaires remplaçants de proximité (TRP)  ici !

Courrier envoyé par la FNEC FP-FO à l'association des parents d'élève
 

La lutte pour la défense de l’enseignement spécialisé et contre les mesures d’inclusion forcée du gouvernement continue. Les représentants nationaux de la FNEC FP-FO et du SNUDI FO ont rencontré l’association « une école inclusive pour tous » afin d’échanger avec eux. Vous pouvez lire le courrier ici !

10 Milliards de coupe supplémentaires au budget
 

Une saignée d'une ampleur inédite pour l'éducation et la culture. Alors qu'il y a des fermetures de postes et que les personnels n'en peuvent plus, dans les écoles, les hôpitaux.. Cette décision arrive juste au lendemain de l'annonce de M. Macron qui envoie 3 Milliards d'arme en Ukraine.
C'est dans ce contexte que le gouvernement finance à hauteur de 16 millions d'€ une nouvelle opération de communication pour diffuser sa propagande : les élèves du CP au CM2 recevront un kit prétendument "pédagogique" relatif aux Jeux Olympiques, kit constitué d'écrits de Macron, d'Oudéa-Castéra, d'Attal... ainsi que d'une pièce de 2€ ! 

La Fnec-Fp-FO appelle à se réunir, en réunion d'information, en conférence... Pour discuter de la grève et bloquer le gouvernement. 

​Plus de détails ici !

Compte rendu Audience Belloubet
 

La FNEC-FP-Fo a été reçue par la nouvelle ministre de l'éducation : Mme Belloubet le 15 Février. Durant cette audience, les revendications ont été une nouvelle fois déposées en insistant sur le fait que FO ne sera pas sur la co-construction mais de faire aboutir les demandes qui s'expriment tous les jours et lors des mobilisations.

​Plus de détails ici !

choc_des_savoir_maq_jpg__1972914.jpg

Le choc des savoirs
 

Le plan présenté par le ministre Attal avant d'être validé par Mme Oudéa-Castéra vise à répartir les 6ème et les 5ème par groupe de niveau dès la rentrée de septembre 2024 et sera mis en place pour les 4ème et les 3ème pour la rentrée 2025. 

Ce tri d'élèves sera effectuer entre les chefs d'établissement et les directeurs d'école. Il y aura donc des aménagements de programme, d'emploi du temps ... 
Ce sera donc aux professeurs des écoles de trier avec leur direction d'école, les élèves.

Cela implique la labélisation de manuels et la remise en cause de la liberté pédagogique.

Au niveau des collèges, cela implique la disparition du "groupe classe" et donc les repères pour les élèves, la pression sur les notes pour ne pas changer de groupe de niveau, l'angoisse de ne pas avoir le brevet de devoir aller en "prépa lycée".

Cette mesure affecte aussi les conditions de travail du personnel en supprimant des heures, forçant des collègues à enseigner une autre discipline pour ne pas effectuer ses heures dans un autre établissement, suppression des enseignements complémentaires et des dédoublements, alignement des cours, blocage des emplois du temps, classes surchargées...

​Plus de détails ici !

carte scolaire.jpg

CDEN du 16 février - Carte scolaire

La réunion du CDEN, où étaient présents la préfète et le Recteur, n'a pas réussi à apaiser les inquiétudes au sein de la communauté éducative. Malgré les apparences, les annonces ont été décevantes, laissant entrevoir trop peu d'améliorations concrètes pour la prochaine rentrée. L'abandon de seulement 7 fermetures de classes ne suffira pas à éviter la détérioration attendue. Aucun poste supplémentaire de remplaçants ni de rased n'a été créé, laissant les enseignants dans une situation précaire. Face à cette impasse, le SNUDI FO Oise exige des mesures concrètes et immédiates pour garantir une rentrée scolaire sereine et efficace.

Compte rendu avec le bilan de la carte scolaire ici

rapport-de-force.jpg

Point d'indice, inflation et 1 Kebab

C'est avec une augmentation du point d'indice de 1,5% soit 25€ brut contre une inflation à +9% depuis 2 ans que notre ministre de la Fonction Publique Stanislas Guérini exprime son contentement sur twitter de notre augmentation.

Avec le pacte et son modèle de travailler plus pour gagner moins, les fonctionnaire perdent une moyenne de 7,3% de leur pouvoir d'achat ! 
La FNEC FP FO vous invite à vous rassembler et à revendiquer la hausse du salaire avec une augmentation du point d'indice de 10% ! 

Lire le communiqué ici !

L'équipe du SnudiFO 60 vous souhaite une très bonne année 2024

Et quoi de mieux comme résolution d'adhérer à FO ?! 

Se syndiquer permet d'accroître la force de représentation du syndicat face à l'administration. Cette action permet également de financer les actions du syndicat. Faire vivre l'organisation implique son indépendance et donc protéger, informer (via les formations syndicales, réunions, publicités...) et accompagner les revendications des collègues !

N'hésite plus, adhère ici !

« Déroulé de carrière » : Des propositions dangereuses

qui ne répondent pas aux revendications 

Après un premier GT centré sur l’entrée dans le métier et les concours, le ministre Attal a réuni les organisations syndicales le 21 novembre 2023 concernant la reconnaissance et l’attractivité pour les enseignants sur le sujet du « déroulé de carrière ». Quelles sont les pistes avancées par le ministère ?

Lire le communiqué

ppcr_city_jpg__1809253.jpg

Classe exceptionnelle : De nombreux collègues lésés par les modifications imposées par le ministre !

Lors du comité social d’administration (CSA) ministériel du 7 novembre, le ministère a décidé de modifier les critères permettant aux personnels de prétendre à la classe exceptionnelle. Jusqu’à cette année, pour pouvoir accéder à la classe exceptionnelle, les personnels devaient appartenir :

• soit au « vivier 1 », c’est-à-dire être au moins au 3ème échelon de la hors-classe avec au minimum 6 ans de fonctions ou d’affectations particulières, notamment les postes de directeurs d’école ou d’Education prioritaire ;
• soit au « vivier 2 », c’est-à-dire d’être au moins au 6ème échelon de la hors-classe.

Dorénavant, pour pouvoir accéder à la classe exceptionnelle, il faudra être au moins au 5ème échelon de la hors-classe, sans conditions particulières.

Lire le communiqué

Réforme de la voie professionnelle :

la FNEC FP-FO soutient la grève du 12 décembre

Le démantèlement de la voie professionnelle sous statut scolaire et des lycées professionnels se poursuit avec la dislocation de l’année de terminale. Un communiqué intersyndical appelle à organiser des heures d’information syndicale et des assemblées générales pour préparer une journée de grève le 12 décembre prochain. La FNEC FP-FO y prendra toute sa place au côté du SNETAA-FO.

Tout d’abord, « le parcours commun des élèves de lycée professionnel serait diminué de 6 semaines et les épreuves aux examens avancées afin d’introduire un parcours personnalisé de 6 semaines », créant de fait deux voies, l’une menant à l’insertion et l’autre à une poursuite d’études. C’est une
véritable déstructuration de l’année de terminale et du rôle du Lycée Professionnel dans l’Ecole.

Lire le communiqué

Tous mobilisés le 25 Janvier ! 

  • Mise en danger du personnel et des élèves,

  • Inclusion systématique et forcée

  • Acte 2 de l'école inclusive

  • Article 53 créant les PAS, pôle d'appui à la scolarité

Suite à ces contre-réformes successives, nous appelons à la grève le jeudi 25 Janvier à Paris.

Parmi les revendications, nous souhaitons un statut de fonctionnaire et un vrai salaire pour nos AESH ! 

Vous pouvez lire l'appel de la Conférence nationale ici 

Motion du stage spécial AESH

Lors du stage syndical qui s'est tenu à Creil le 23 novembre, différents AESH se sont rassemblés afin d'énoncer leurs revendications suite à la mise en place de l'acte 2 de l'école inclusive. 
Ils appellent à la grève le 25 Janvier à Paris ! 
Les revendications ici

STOP à la maltraitance institutionnelle ! 

Suite à la grève du 21 Novembre dans le Tarn, Fo exprime tout son soutien au personnel enseignant mobilisé et à la collègue maltraitée.

Evaluations d'écoles, dissolution des établissements médico-sociaux, 2 500 postes supprimés pour la rentrée 2024, manque de soutien et une pression de plus en plus forte du ministre et ses représentants etc... 
Il est urgent que le ministre entende les revendications.

Communiqué du 20 novembre ici

En deuil.png

Arras

A trois jours de la commémoration de la mort de notre collègue, Samuel Paty,  un professeur dans un lycée à Arras s'est fait assassiné et deux autres personnels lourdement blessés...

L'équipe du SNUDI-FO de l'Oise exprime ses sincères condoléances aux proches des victimes et souligne l'importance de protéger l'Ecole Publique et ses personnels.  

Communiqué ici.

Résolution du Bureau National SNUDI-FO

Le bureau national s'est réuni les 12 et 13 octobre afin de prendre des résolutions sur les revendications si nombreuses soient elles : la maltraitance des AESH, le pacte et les salaires qui ne répondent pas aux promesses du gouvernement etc...

Vous trouverez les résolutions ici.

Israël Palestine : Il faut un cessez le feu immédiat

La FNEC FP-FO condamne l’escalade de violences au Proche-Orient et réaffirme son soutien et sa solidarité à l’égard de la population, des travailleurs palestiniens et israéliens, et de leurs syndicats.

Communiqué ici.

Prise en compte pour la pension d'allocation IUFM

L'IUFM avait mis en place une première année préparatoire au concours donnant droit à une pension d'allocation à la formation. Beaucoup de collègues partent à la retraite sans que celle-ci soit appliquée.
Si vous êtes concernés : n'hésitez pas à contacter les syndicats FO.

Plus de détail ici !

Le Harcèlement, oui, mais comment ? 

Suite à un groupe de travail avec le ministère sur le sujet du harcèlement, aucune mesure annoncée ne va dans le sens de redonner des moyens à l'Education nationale.

FO quitte le groupe de travail du 04 octobre en refusant d'alourdir la charge des personnels quand ceux-ci voient 2 500 de leurs postes se faire supprimer. 

rentre__e_jpg__1956972.jpg

Relever le niveau en : supprimant des postes ! 

Outre la journée des enseignants qui a eu lieue le 05 octobre, durant cette évènement, notre Ministre de l'Education, Monsieur ATTAL a décrété que  suite à la baisse de niveau de 1 an, des élèves en un quart de siècle, 2 500 postes seraient supprimés pour la rentrée prochaine ! 
Il a évoqué d'autres solutions que vous trouverez dans notre communiqué

Concertation sur le métier enseignant :

FNEC FP FO maintient ses revendications : 10% sur le point d'indice, retrait du pacte, arrêt des contres réformes, défense du statut, création de postes etc....

Vous pouvez lire la liste des revendications ici et la déclaration intersyndicale rédigée pour Monsieur le Ministre ici. 

Non à l'inclusion scolaire systématique !

Suites aux annonces du Président Macron à la Conférence nationale du Handicap du 26 Avril 2023, la mise en place de l'Acte de 2 de l'Ecole Inclusive a été évoquée. 
Entre la fermeture des établissements spécialisés, remise en cause du nombre d'AESH, culpabilité des enseignants non formés...

La conférence nationale réunira les délégués mandatés par les réunions départementales.

Vous pouvez lire l'Acte 2 sur l'inclusion ici et le tract FNEC-FP-FO pour la conférence sur l'inclusion scolaire.

Infos Administratives : MAJ 2023 !

Tout ce qui change pour vous cette année, salaires, primes, indemnités en cliquant : 

ici

Non à la propagande ministérielle !

Un flyer en contradiction avec la réalité du terrain ! 
Non, les personnels ne sont pas là pour faire circuler ce document mensonger !

Lire la suite

Carte scolaire : compte rendu du CSA du jeudi 07/09 

Les conditions déplorables lors de cette rentrée se sont confirmées : il n'y a eu aucune création de classe !

Les conditions de travail se dégradent ! 

Vous pouvez lire le compte rendu du CSA du jeudi 07/09 ainsi que la déclaration préalable :

Compte Rendu CASD

 DL CASD  

derniere minute.jpg

Evaluations en CM2 non obligatoire !

Malgré les injonctions des différents IEN dans les circonscriptions, il a été confirmé par le DASEN lors du CSA que seules les évaluations nationales CP / CE1 et CM1 sont obligatoires.
De même, les évaluations académiques ou de circonscription reposent sur la base du volontariat
. Le directeur académique assure qu'aucun enseignant ne sera contraint à les réaliser. Dans le cas contraire, contactez-nous. 

FO ne participera pas au CNR

FO ne répondra pas présent à l’invitation du Président Macron pour le prochain Conseil National de la Refondation.

Frédéric Souillot adresse un courrier explicatif à Emmanuel Macron.

Lire le courrier

petitabayacadabra_jpg__1952413.jpg

Faisons bloc contre la rentrée chaotique du ministre !

En cette rentrée, l’Ecole publique manque de tout : d’enseignants, de personnels administratifs, d’AESH, d’AED, de médecins, d’infirmières, d’assistants sociaux… Les effectifs vont à nouveau exploser et le ministre Attal prétend régler le problème des cours non assurés par les remplacements de courte durée tant chronophages qu’inutiles et inapplicables, ou par la surveillance des élèves par
des AED devant des ordinateurs.

Et que fait le gouvernement ?

Lire le communiqué de rentrée de la FNEC FP-FO

Une modification profonde du rôle du directeur...

 

A quelques jours de la rentrée scolaire, le ministre Attal a choisi de faire paraître le décret n°2023-777 relatif aux directeurs d’école en application de la loi Rilhac, qui a mis en place pour les directeurs « une délégation de compétences de l’autorité académique » et une « autorité fonctionnelle ».

Ce décret avait été présenté au comité social d’administration ministériel du 16 mai 2023. La FNEC FP-FO ainsi que la FSU, la CGT, SUD et le SNALC avaient voté contre (11 voix) tandis que le SE-UNSA et le SGEN-CFDT votaient pour (4 voix).

Lire le communiqué du SNUDI-FO

logo_FO information.png

Audience avec le ministre Gabriel ATTAL le 21 août 2023

La FNEC FP-FO a été reçue en audience par le ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse lundi 21 août.
Il s’agissait d’une première prise de contact, pendant laquelle la délégation FO a posé les revendications urgentes de la rentrée. Le ministre n’a pas apporté beaucoup de réponses, si ce n’est qu’il a confirmé la poursuite des contre-réformes que nous combattons et que nous allons continuer à combattre.

 

Lire le compte-rendu

CSASD Carte scolaire du 28 juin 2023

Le CSA SD carte scolaire s'est réuni le mercredi 28 juin.

Pas assez d'ouvertures, les effectifs dans les classes sont surchargés, nos conditions de travail se dégradent notamment avec l'inclusion systématique (au détriment d'une inclusion adaptée, de qualité avec un accompagnement individuel par des personnels formés et rémunérés décemment), pour toutes ces raisons, la FNEC FP FO a voté CONTRE la carte scolaire.

Lire le compte rendu

Le point d’indice augmenté de… 1,5% ! Ils se moquent de nous ! Retrait du « pacte » Macron-Ndiaye ! Augmentation de 10% de la valeur du point, tout de suite !

Le ministre Guérini a présenté lundi 12 juin ses mesures concernant le pouvoir d’achat des agents publics :
– Une augmentation de 1,5% de la valeur du point d’indice au 1er juillet 2023 (ce qui signifie par exemple pour un agent gagnant 2000€ par mois une augmentation de 30€ par mois)
– L’attribution de 5 points sur toute la grille au 1er janvier 2024 (soit une augmentation de 25€ brut mensuels)
– Une prime de pouvoir d’achat de 300€ à 800€ annuels pour les fonctionnaires dont la rémunération totale est inférieure à 3250€ par mois
– Une augmentation de la prise en charge des abonnements de transports en commun qui passerait de 50% à 75%


                                                                                                                    Lire la suite

Logo-AESH.jpg

Mardi 13 juin : rassemblement AESH à 14h au lycée Paul Langevin de Beauvais

Une intersyndicale appelle l’ensemble des AESH et des AED à être en grève mardi 13 juin, notamment pour revendiquer un vrai statut et un vrai salaire ainsi que l’abandon des PIAL !

Lire le communiqué de la FNEC FP FO 

pacte statut.jpg

PACTE MACRON-NDIAYE

Personne ne veut "pactiser" avec le ministre !

Mercredi 31 mai, lors du Comité Social d’Administration ministériel, toutes les organisations syndicales ont réaffirmé leur refus du « pacte Macron-Ndiaye » !
Au ministère comme à l’Assemblée Nationale, c’est le 49-3 permanent !
Le ministre, visiblement inquiet d’un vote unanime défavorable, a refusé de respecter les dispositions réglementaires et n’a pas mis les textes sur le « pacte » au vote du CSA.
Tous les syndicats ont claqué la porte du CSA. Ce même jour, des centaines de collègues, des militants de toutes les fédérations de l’Education nationale se sont rassemblés devant le ministère, les rectorats et DSDEN, dans des dizaines de villes en France.

Lire le communiqué de la FNEC FP FO 

images.jpeg

4 pages "Abandon de la loi Rilhac et ses décrets d’application"

Retrouvez le journal "Abandon de la loi Rilhac et ses décrets d’application"
Le comité social d’administration (CSA) ministériel s’est réuni le 16 mai. Au moment où depuis des mois des millions de salariés font grève et manifestent à l’appel de la totalité des organisations syndicales pour le retrait de (...
)

                                                                                                                     Lire la suite

Retraite des PE : un pas en avant deux pas en arrière

Désormais, les enseignants du 1er degré pourront partir en retraite à date anniversaire (au plus tôt à 64 ans donc), ce qu’a confirmé le ministre Ndiaye le 3 mai lors d’une séance publique à l’Assemblée nationale.

Cette disposition ne rend pas la loi sur les retraites plus acceptable !

Lire la suite

petit_travailler_plus_copie_jp__1927108.jpg

FO a de nouveau quitté le groupe de travail sur le "pacte"

Le ministère a organisé le 10 mai un groupe de travail préparatoire au Comité Social d’Administration du 31 mai sur les décrets et arrêtés visant à en œuvre le « pacte » Macron-Ndiaye.
Ce que prépare le ministre, c’est une attaque sans précédent qui remet en cause les différents corps enseignants et leurs spécificités, qui vise à créer une hiérarchie intermédiaire, qui individualise les salaires et la carrière.
La FNEC FP-FO ne l’accepte pas. Elle a donc quitté une nouvelle fois ce GT après la lecture d’une déclaration unitaire de toutes les organisations pour refuser le « pacte ».

Lire la suite

Journal spécial PACTE Macron - Ndiaye

exclusivement_jpg__1818414.jpg

Journal spécial inclusion systématique

Avec l’acte 2 de l’Ecole inclusive, Le ministère prévoit d’aller plus loin dans l’inclusion scolaire systématique en intégrant les établissements médico-sociaux dans les établissements et en réduisant les moyens humains. Cela ne peut plus durer !

Non à une nouvelle dégradation des prises en charge des élèves les plus fragiles !
Non à une nouvelle charge contre les conditions de travail des personnels et d’apprentissage des élèves !

Lire la suite

PPMS3.jpg

PPMS : les directeurs n'ont pas à le communiquer !

L’article 6 de la loi n°2021-1716 du 21 décembre 2021 précise que « Ce plan est établi et validé conjointement par l'autorité académique, la commune ou l'établissement public de coopération intercommunale gestionnaire du bâtiment et les personnels compétents en matière de sûreté. Le directeur donne son avis et peut faire des suggestions de modifications au regard des spécificités de son école. »

 

Il apparaît donc explicitement que l’élaboration de ce plan n’est pas de la compétence des directeurs des écoles. Nous avons demandé qu'un rectificatif soit adressé.

Nous invitons tous les directeurs à ne rien renvoyer et nous saisir pour toute question ou aide à snudi.fo.oise@orange.fr

 
 
 

Annonces du président-candidat Macron : inacceptable !

Vous trouverez ci-dessous le communiqué du SNUDI-FO suite aux annonces de Macron.

Jugez plutôt :
- mises en place d’écoles autonomes sous la pression des élus locaux
- rémunération au mérite des enseignants : travailler plus pour gagner plus
- toujours plus d’évaluation-management des personnels
- une retraite à 65 ans
Inacceptable pour le SNUDI-FO !

Lire le communiqué

 
 
 
STOP.jpg

Communiqué du SNUDI-FO Oise
Stop aux réunions effectuées sur son temps personnel
faute de remplaçant 

Depuis 2 ans, l’administration se repose sur la conscience professionnelle des personnels qui prennent sur leur organisation de classe et sur leur temps personnel pour effectuer les différentes tâches faute de moyens supplémentaires alloués à la profession. 
Or, ils ne sont pas responsables et n'ont pas à pallier au manque de remplaçants nécessaires pour le bon fonctionnement. Ils souhaitent y participer dans de bonnes conditions : réunions sur le temps de classe avec la mise à disposition d'un remplaçant. 

Le SNUDI-FO a réaffirmé à la DASEN son soutien total du SNUDI-FO aux collègues qui refuseront d'effectuer ces réunions si l'administration ne met pas à disposition un remplaçant. 

Lire la totalité du communiqué

 
 
 

Le ministre prépare l’application de ses contre-réformes

Deux projets de décrets concernant la direction d’école étaient à l’ordre du jour du comité technique ministériel (CTM) du 16 mars :
- la question des décharges de direction
- la création d’une fonction de "référent direction d’école"

 

Lire le compte-rendu du SNUDI-FO

 
 
 
stop-geb68d7ca5_1280.png

Manque de remplaçants : et ça continue encore et encore...

Le SNUDI-FO et sa fédération, la FNEC FP-FO, se sont adressés à de multiples reprises au ministre M. Blanquer pour lui signaler le manque de remplaçants dans les classes.

Le ministre nous répondait que la situation était due à la progression de l’épidémie de Covid19, à la multiplication d’enseignants testés positifs mais aujourd’hui, alors qu’à l’évidence le virus circule moins qu’au mois de janvier, cette problématique est loin d’être réglée… Elle empire même ! Dans certains départements ce sont toujours des centaines d’enseignants absents qui ne sont pas remplacés chaque jour.

Cette situation pénalise les élèves dont le droit à l’instruction est remis en cause tout comme elle aggrave les conditions de travail des enseignants présents, dont les classes sont bien souvent surchargées avec l’accueil d’élèves scolarisés dans d’autres classes.

 

Lire le communiqué du SNUDI-FO

 
 
 
Colm evaluations.png

Les évaluations d’école :

territorialisation extrême dans le cadre de l’évaluation permanente

Depuis la rentrée 2021, les IA-DASEN, sur consignes du ministre, expérimentent les évaluations des écoles, à la fois par auto-évaluation et évaluation externe. Celles-ci seront généralisées à la rentrée 2022, toutes les écoles devant être évaluées tous les 5 ans.

Les retours de la mise en place de ces évaluations dans les départements sont ahurissants !

Loi Rilhac, évaluations d’école, fusion des corps d’inspection : tout est lié pour territorialiser l’école et faire aboutir le nouveau management Grenelle-PPCR !

 
 
 

Chaos dans les écoles : le SNUDI-FO s’adresse au ministre

Depuis des mois, les personnels exercent dans des conditions extrêmement dégradées. Ils subissent les ordres et contrordres permanents engendrés par les protocoles successifs. La mise en place du protocole du 29 novembre qui prévoit que les élèves doivent se faire tester immédiatement dès l’annonce du contact avec un cas positif accentue encore le chaos dans les écoles.

Le SNUDI-FO a décidé de s’adresser au ministre

Lire la lettre ouverte du SNUDI-FO au ministre Blanquer

 
 
 
3d-business-man.jpg

Expérimentation Macron : Blanquer persiste et signe !

Les annonces de l’expérimentation Macron-Blanquer à Marseille suscitent le rejet chez les collègues. Plus de 100 écoles de Marseille ont ainsi refusé de rentrer dans ce dispositif qui explose le cadre de l’Ecole républicaine.

C’est dans cette situation que le maire de Marseille a déclaré ces derniers jours dans les médias locaux : « Ça ne sera fera pas », « Je pense que c’est une mauvaise idée. Je le lui ai dit », « Je pense que cette idée est oubliée ».

Mais le ministre persiste et signe. Il indique dans la presse : « Le maire de Marseille est sorti de ses compétences. C’est l’Education nationale, jusqu’à nouvel ordre, qui gère ces questions-là. Et donc, ce qu’il a dit n’est pas exact. Vous savez, en général, quand le président de la République dit quelque chose, nous le faisons derrière. »

Lire le communiqué du SNUDI-FO 

 
 
 
 
 
revendications.jpg

Appel de la quatrième convention nationale des AESH

pour un vrai statut, un vrai salaire

et l'abandon des PIAL!

La quatrième convention nationale réunie le mercredi 10 novembre afin de faire un bilan concernant la montée à Paris et de réfléchir à une poursuite de nos actions, réaffirme l’appel de la troisième convention du 6 octobre.
Notre mobilisation du 19 octobre, qui était un appel à la grève de l’intersyndicale FSU, FNEC FP FO, CGT éduc'action, Sud éducation, SNALC, SNCL où nous nous sommes greffés et où nous avons nous même œuvré au déroulement de cette journée, a été une réussite. Plus de 3000 personnes de toute la France ont manifesté à Paris ! 

 

Lire l'appel

Loi Rilhac : Une proposition de loi à rejeter 

Après son vote en deuxième lecture à l’Assemblée nationale, la proposition de loi Rilhac doit maintenant être examinée par le Sénat mercredi 20 octobre. 
Elle ne répond toujours pas aux besoins exprimés par les directrices et directeurs, mais aussi par les enseignantes, pour améliorer le fonctionnement de l’école. Les parlementaires, soutenus par le ministre, s’obstinent dans la création d’une autorité fonctionnelle qui mettrait à mal la place centrale du conseil des maîtresses et maîtres animé par les directrices et directeurs, lieu de débats et de démocratie au sein des écoles.

Lire l'appel intersyndical

 
 
 
 
STOP.jpg
Constellations-e1602228703483.png

Rentrée Blanquer : réunissons-nous dans nos écoles

pour lister et faire valoir nos revendications !

Cette rentrée scolaire est marquée par le refus persistant du ministre de créer les postes nécessaires pour alléger les effectifs par classe et améliorer le remplacement des enseignants absents. Pire, de nouvelles fermetures de classes sont prévues lors des CTSD de rentrée. Les conditions de travail (...)

 
 
 
 
 
 
 
laicité.jpg

Formations par constellations :
le ministre souhaite passer à la vitesse supérieure !

A l’image du gouvernement qui enchaîne les mesures et les lois liberticides, le ministre Blanquer continue son offensive contre la liberté pédagogique et le libre choix de la formation continue, et ce contre l’avis de la majorité des personnels ! Il présente les formations par constellations (étendues au 2nd degré sous forme de laboratoires de mathématiques) comme la priorité !

                                                                                       
 
 
 
 
 
 
 

Non, Monsieur le ministre, ce n’est pas ça la Laïcité
La Laïcité, c’est le strict respect de la loi de 1905 !

Au prétexte de promouvoir la laïcité dans les établissements scolaires, le ministre vient de lancer une campagne de communication. Il a fait appel à une agence pour déployer des panneaux publicitaires et des affichages dans les établissements. Ces affiches entretiennent une profonde confusion, voire un contresens, sur ce qu’est la Laïcité.

                                                                                       
 
 
 
 
 
 
 
 

Réaction FO suite aux annonces

du ministre Blanquer sur son Grenelle

A la veille d’une rentrée qui s’annonce difficile et chaotique, le ministre Blanquer a fait des annonces sur son Grenelle et la prétendue revalorisation des personnels de l’Education nationale.

Ces mesures s’inscrivent dans les choix politiques du gouvernement. En effet, cette année encore, la Ministre de la Transformation de la Fonction publique a répondu par une fin de non-recevoir à la demande unanime des organisations syndicales de revaloriser les grilles indiciaires.

Lire le communiqué de la FNEC FP-FO

 
 
 
 
 
 
 
 
 
PPCR.jpg

PPCR : la roue de l’infortune !

Le SNUDI-FO, avec la FNEC FP-FO et la FGF-FO, dénoncent, depuis sa mise en place, les effets dévastateurs de PPCR. Les PE promouvables découvrent des appréciations arbitraires et souvent injustifiées.

Chez les collègues, qui pour beaucoup se sentent lésés, déconsidérés voire méprisés, ce sont la colère et le rejet de cet arbitraire qui prévalent. Cette colère est notamment légitimée par plusieurs particularités absurdes pour le passage à la hors classe. 

 Le SNUDI-FO revendique le retour à des promotions basées essentiellement sur l’AGS.

Le SNUDI-FO a adressé le 2 juillet un courrier au Ministre afin d’ouvrir la voie à de réelles négociations pour obtenir un vrai déroulement de carrière.

                                                                                       Lire le courrier
 
 
 
 
 
baisse salaire.jpg

Accès à la classe exceptionnelle : retard à l’allumage…

 
Le dispositif réglementaire d’accès à la classe exceptionnelle de l’ensemble des corps d’enseignant, d’éducation et psychologues de l’Éducation nationale a été remis en cause par la décision du Conseil d’Etat n°430342 du 19 mai 2021. En effet, le Conseil d’Etat – saisi en première et dernière instance – a fait droit à la demande d’une organisation syndicale contestant le périmètre des fonctions éligibles déterminées par l’arrêté du 10 mai 2017. S’il n’a pas annulé ce dernier, le Conseil d’Etat considère que le pouvoir réglementaire aurait dû définir avec une précision suffisante dans le décret statutaire des professeurs agrégés la nature des fonctions éligibles et ne pas renvoyer à un arrêté le soin de définir les conditions d’accès à la classe exceptionnelle.
                                                                                       Lire le communiqué
 
 
 
 
3d-business-man.jpg

2ème Journée de pré-rentrée : hein ? quoi ?

Comme chaque année, les congés d’été ne sont pas encore commencés que des pressions pour imposer “une deuxième journée de pré-rentrée” se font déjà sentir !

Qu’en est-il exactement ? Toutes les infos sont à retrouver dans le document ci-joint ou à télécharger.

Le SNUDI-FO 60 répond présent pour vous aider : le travail gratuit, ça suffit !

                                                                                       Lire le communiqué
 
 
 
 
télétravail.jpg

Les élèves ont besoin de personnels qualifiés, pas de cours en ligne !

Le ministre Jean-Michel Blanquer a délibérément désorganisé l’École et l’obligation scolaire a été bafouée :

– cours à distance,
– suppressions de milliers d’heures de cours,
– enseignants non remplacés,
– fermetures de classes,
– renvoi des élèves chez eux…

Le rôle de l’État est de garantir « l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction, à la formation professionnelle et à la culture », et pourtant toutes les mesures qu’il prend accélèrent la commercialisation du service public d’Éducation nationale.

                                                                                       Lire le communiqué
 
 
 
 
diplomé.rouge_.png

Listes complémentaires : le SNUDI-FO s’adresse au Ministre

 

Il y a quelques jours ont été rendus publics les résultats des concours de recrutement des professeurs des écoles.

Dans beaucoup d’académies les listes complémentaires ont été réduites. De plus, les candidats inscrits sur ces mêmes listes complémentaires sont d’ores et déjà contactés par les services des rectorats pour être … contractualisés !

Le SNUDI-FO n’accepte pas ces méthodes et s’adresse au Ministre en ce sens.

Le SNUDI-FO soutient l’initiative de pétition “Ouvrez les listes complémentaires” à l’adresse du Ministre élaborée par les listes complémentaires de l’académie de Rouen, et vous engage à la signer.

                                                                                       Lire le courrier
 
 
 

Réforme du concours : des conséquences inacceptables !

 
La réforme du concours prévoit de proposer dès la prochaine rentrée aux étudiants de master MEEF d’être contractuels en responsabilité de classe. Ils effectueront un service de 8H hebdomadaire payé 664€ nets par mois correspondant à 33% du temps de travail.
Outre l’ubérisation de l’Ecole Publique, cette réforme va avoir des conséquences concrètes et inacceptables pour nombre de directeurs d’école, de TRS et de collègues à temps partiels
                                                                                       Lire le communiqué
 
 
 

Privatisation du service de gestion des personnels : inacceptable !

La DSDEN de la Somme, sur demande ministérielle, a décidé de confier à titre expérimental l’organisation du remplacement des professeurs des écoles de ce département à une start-up dénommée « la solution ANDJARO ». Tous les titulaires remplaçants sont concernés.
                                                                                       Lire le communiqué
 
 
 
doc.png

Directeurs : les nouveaux assistants médicaux

de l’Éducation nationale ?

Depuis le mois de février, le ministre Blanquer, celui là-même qui n’a respecté aucune de ses obligations d’employeur en matière de protection des personnels et qui refuse de recruter des enseignants fonctionnaires d’Etat pour faire face à la situation, a lancé dans les médias une nouvelle opération de communication en présentant une campagne de tests salivaires qui se déploierait « massivement » dans les écoles.

 

La réalité de ce dispositif apparaît aujourd’hui clairement : toujours plus de tâches supplémentaires pour les directeurs !

 

Lire le communiqué du SNUDI-FO en cliquant ici

 
 
 
 

Ensemble CONTRE la loi Rilhac !

La proposition de loi Rilhac sur la direction d’école, votée par l’Assemblée Nationale en juin 2020, est maintenant passée au Sénat le mercredi 10 mars 2021.

Cette proposition de loi est donc un premier pas vers la mise en place de directeurs Supérieurs hiérarchiques, chefs d’établissements soumis à toutes les pressions locales au sein d’écoles devenues autonomes.

 

Lire le communiqué

 
 
 

Directeur supérieur hiérarchique : le ministre confirme !

Le SNUDI-FO alerte depuis plusieurs mois les personnels sur le contenu de la proposition de loi Rilhac créant la fonction de directeur d’école qui, dans son article 1, indique : « Il (le directeur) bénéficie d’une délégation de compétences de l’autorité académique pour le bon fonctionnement de l’école qu’il dirige. »

Cette proposition de loi s’articule parfaitement avec les groupes de travail du Grenelle. Ainsi, est annoncée une fusion des corps d’inspection du 1er et du 2nd degré, la disparition des IEN et des IA-IPR au profit « d’inspecteurs territoriaux

Lire le communiqué

 
 
 
Je suis AESH.png

COLLEGUES AESH

La FNEC FP FO de l'Oise réclame le versement de l'indemnité compensatoire de la CSG et la mise en fonction d'une nouvelle grille salariale

 
 
 
Capture-decran-2020-11-05-a-22.19.10.png
Capture-decran-2020-10-18-a-22.38.42-1.p

Dossier spécial "Grenelle"

Vous trouverez ci-dessous un dossier spécial de la FNEC FP-FO sur le "Grenelle" de Blanquer :
- Revalorisation : le ministre se moque de nous !
- Un Grenelle pour casser les statuts !

 
 

Blanquer entend généraliser les contractuels et la précarité

Le ministre Blanquer, plutôt que de faire appel aux candidats aux concours inscrits sur les listes complémentaires, fait appel à des contractuels pour des CDD de 3 mois dans les écoles.
En baissant le nombre de place au concours il entend généraliser ce recours au contractuels et donc la précarité dans l’Education Nationale !

Lire le communiqué du SNUDI-FO 

 
 

SEREZ-VOUS INSPECTES EN 2020 2021 ?

 

Certains collègues ont reçu l’information qu’ils "bénéficieraient" en 2019-2020 d’un rendez-vous de carrière.

Qui est concerné par ces rendez-vous de carrière ?

Cliquez ICI 

Ruban-noir-1.jpg

SUICIDE DE NOTRE COLLEGUE CHRISTINE

Le SNUDI-FO de l'Oise salue la mémoire de notre collègue directrice d’école à Pantin qui s’est suicidée il y a quelques jours. Pour FO, il est évident que les contre-réformes, décrites par notre collègue dans son courrier, ont des conséquences dramatiques sur la santé des collègues. Elles doivent être abandonnées. La FNEC-FP FO a demandé la tenue d’un CHSCT ministériel exceptionnel à ce sujet.  

JE REMERCIE L'INSTITUTION DE NE PAS SALIR MON NOM

 

Alors que depuis plusieurs jours, la colère et l’indignation suite au décès de notre collègue traversent toutes les salles des maîtres, le Ministre Blanquer (qui est resté très silencieux) tente d’utiliser l’émotion créée par le suicide de Christine Renon pour faire passer par la fenêtre la création d’un statut de directeur supérieur hiérarchique que nous avions réussi à repousser par la porte par la mobilisation contre les EPSF et la loi Blanquer !

Voici deux articles qui sont très clairs sur les intentions du gouvernement : 

https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/des-pistes-pour-sattaquer-au-malaise-des-directeurs-decole-1136035

http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2019/10/02102019Article637055986216978758.aspx

Lire les revendications du SNUDI FO

bottom of page