Jean Pierre SIMOULIN  06.22.36.54.16

Ingrid ANCELLE-DELPLACE  06.82.62.06.11

Patricia LETIENT 06.19.87.85.82

Compte rendu de l’audience « Grenelle » avec le ministre Blanquer

Le 16 novembre 2020

Monsieur le ministre, vous prétendez « revaloriser » les personnels. Nous vous avons déjà fait part de l’indignation des agents à la lecture des 4 scenarii du Grenelle qui excluaient d’ailleurs la plupart des personnels de toute revalorisation : pour la plupart d’entre eux, la « revalorisation », ce sera 0 euros !

Lire le communiqué

 

Participez aux formations syndicales, c'est un droit

Nous vous proposons 4 formations :

 Changement de département

RDV de carrière, PPCR

Droits et formations  COMPLET

Début de carrière pour PES, T1, T2 et T3

Renseignements et inscription ICI

Stage spécial AESH

Inscription et documents ICI

« Grenelle » Le ministre Blanquer confirme l’enfumage La FNEC FP-FO réaffirme les revendications

Le ministère a présenté mardi 13 octobre ce qu’il appelle « la revalorisation des enseignants et assimilés » dans le cadre de son « Grenelle ».
Il reprend, avec quelques nouveautés, ce qu’il a présenté en début d’année 2020 – qui rappelons-le – se situaient dans le cadre du projet de réformes des retraites, toujours prête à sortir du carton du gouvernement, et toujours rejetée par les salariés.
Ces mesures, qui correspondent à une enveloppe fermée de 400 millions d’euros inscrite au Budget 2021, ne pèsent pas lourd par rapport à l’enveloppe de 7,5 milliards débloquée pour les personnels des hôpitaux (dont 900 000 fonctionnaires hospitaliers) et des EPHAD, suite à leur mobilisation.

Lire ICI le communiqué et les mesures envisagées

La FNEC FP FO écrit au Ministre

et demande une audience en urgence sur nos conditions de rentrée

Notre fédération vous demande une audience en urgence pour porter les revendications des personnels en cette rentrée, qui est loin d’être « normale. »
Pour que les personnels puissent travailler dans des conditions normales, les moyens doivent être donnés, les postes nécessaires doivent être créés, les missions de l’école et de ses personnels doivent être rétablies.
Dans de nombreuses écoles et établissements, la surcharge des effectifs, au-delà de 30 élèves par classe, est devenue la règle.

Direction d’école :
une circulaire qui ne répond pas aux revendications légitimes et qui anticipe le projet de loi Rilhac !

Une circulaire sur les fonctions et les conditions de travail des directeurs et directrices d’école est parue au BO du 27 août.
Bien loin de répondre aux demandes sur la direction d’école en termes de décharges statutaires, d’indemnités, d’aide administrative et d’allègement réel des tâches, cette circulaire met déjà en place les jalons du projet de loi Rilhac, actuellement en discussion au Parlement, qui vise à rendre autonome les écoles et à faire des directeurs les simples exécutants de la politique éducative décidée au conseil d’école, dans lequel les enseignants sont minoritaires.

 

Lire le communiqué

UNE PROPOSITION DE LOI POUR AVANCER VERS LE STATUT DE DIRECTEUR ET LA MISE EN PLACE D'ECOLES AUTONOMES !

Profitant de la crise sanitaire, dans le droit fil de la politique du gouvernement qui organise la territorialisation / destruction de l’école publique pour la transformer en garderie municipale et remettre en cause le statut des enseignants, plusieurs députés ont déposé une proposition de loi créant une fonction de directeur d’école qui serait un premier pas vers la création d’un statut de directeur !

Lire l'analyse du SNUDI FO dans un "spécial 4 pages"

LA REPRISE DES COURS A TOUT PRIX 

Inacceptable ! Irresponsable !

«À partir du 11 mai, nous rouvrirons progressivement les crèches, les écoles, les collèges et les lycées», déclare le 13 avril le président de la République. Le patronat s’est déclaré «satisfait» : «cela permet aux entreprises de bien préparer la reprise, et aux enfants de retrouver le chemin de l’école» s’est félicité un porte-parole du Medef. Mais du côté des personnels, cette annonce a provoqué l’incompréhension : la colère est encore montée d’un cran.

Lire le communiqué

PPCR et loi de la transformation publique

Destruction de notre statut

Si vous souhaitez tout connaître sur les rendez-vous de carrière, votre parcours professionnel et vos rémunérations, le SNUDI FO a édité un journal spécial PPCR

SEREZ-VOUS INSPECTES EN 2020 2021 ?

 

Certains collègues ont reçu l’information qu’ils "bénéficieraient" en 2019-2020 d’un rendez-vous de carrière.

Qui est concerné par ces rendez-vous de carrière ?

Cliquez ICI 

SUICIDE DE NOTRE COLLEGUE CHRISTINE

Le SNUDI-FO de l'Oise salue la mémoire de notre collègue directrice d’école à Pantin qui s’est suicidée il y a quelques jours. Pour FO, il est évident que les contre-réformes, décrites par notre collègue dans son courrier, ont des conséquences dramatiques sur la santé des collègues. Elles doivent être abandonnées. La FNEC-FP FO a demandé la tenue d’un CHSCT ministériel exceptionnel à ce sujet.  

JE REMERCIE L'INSTITUTION DE NE PAS SALIR MON NOM

 

Alors que depuis plusieurs jours, la colère et l’indignation suite au décès de notre collègue traversent toutes les salles des maîtres, le Ministre Blanquer (qui est resté très silencieux) tente d’utiliser l’émotion créée par le suicide de Christine Renon pour faire passer par la fenêtre la création d’un statut de directeur supérieur hiérarchique que nous avions réussi à repousser par la porte par la mobilisation contre les EPSF et la loi Blanquer !

Voici deux articles qui sont très clairs sur les intentions du gouvernement : 

https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/des-pistes-pour-sattaquer-au-malaise-des-directeurs-decole-1136035

http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2019/10/02102019Article637055986216978758.aspx

Lire les revendications du SNUDI FO

Le SNUDI FO, une équipe de militants au service de tous les collègues.

© 2023 by Digital Marketing. Proudly created with Wix.com